Passeport grossesse

21 février 2024

0  commentaires

Au moment où j’écris ces lignes, j’approche la fin de ma 2e grossesse. Et comme bien des mamans, j’ai des cravings, parfois weird ou parfois pas, mais surtout, pas toujours très santé. Passant par les pêches en cannes, aux toasts aux raisins, des Drumstick aux rondelles d’oignons frites : un passeport grossesse tout inclut!

Je pourrais me sentir coupable de manger plus de sucreries, plus de friture que d’habitude. Je pourrais aussi me le permettre sans compter, parce que je suis enceinte, que je le mérite.

Pour trop de mamans, la grossesse est un long cheat day où tout est permis… Avant de retourner à une plus saine alimentation pour reprendre la forme après 40 semaines à porter un bébé. On s’entend, tout ce que je dis pourrait s’appliquer à différents scénarios.

Je me le permet, parce que c’est l’été !
…Parce que c’est le temps des fêtes ;
…Parce que c’est vendredi.

Bref, on n’a souvent pas trop de mal à se trouver des raisons des tricher quand on contrôle son alimentation.

Un passeport zéro culpabilité pour une période déterminée.

Illustration © Elaillce – Alice Hosdain

Comme si c’était la dernière fois

Où est-ce que je veux en venir avec ça? C’est simple.

Quand tu te permets de manger des choses que tu considères « à éviter », tu en profites. Tu en manges peut-être plus, en sachant très bien qu’il y a une date de fin à cette permission. Tu t’écoutes peut-être moins, en te disant que c’est l’occasion ou jamais de te gâter. Consciemment ou non, tu en manges chaque fois comme si c’était la dernière fois.

Manger sans contraintes

Et si tu essayais autre chose ? Et si tu avais la possibilité de manger tes aliments préférés à n’importe quel moment, sans règles, sans contraintes. Que tu sois enceinte ou non, peu importe le moment de l’année.

Ça serait impossible de tricher hen ? Tu n’aurais aucune règle à briser !

Mais surtout, tu n’aurais peut-être plus à saisir chaque occasion qui se présente à toi comme LE moment de te gâter. Peut-être même que tes envies seraient plus variées d’une journée à l’autre. Passant d’une envie de manger une bonne salade rafraichissante à une bonne poutine de la cantine.

Et c’est correct !

« Mais je vais manger n’importe quoi… !? » 

C’est plus facile d’être à l’écoute de son corps et de ses besoins lorsqu’on n’a pas 1001 règles externes pour contrôler tout ce qu’on mange. C’est plus naturel de s’arrêter de manger quand notre faim ou notre envie est comblée lorsqu’on sait qu’on aura d’autres occasions de manger l’aliment en question.

On a parfois l’impression que si on se permet de manger de tout sans restriction, on va manger mal ou en trop grande quantité. Toutefois, c’est souvent la restriction qui nous pousse vers les débordements alimentaires. Avec le temps, on apprend à distinguer nos vraies envies de simples habitudes. On reconnaît plus facilement ses besoins et les signaux que notre corps nous envoie. Petit à petit, l’équilibre s’installe.

Tu peux toujours manger sans culpabilité, sans casse-tête, tout le temps ♡

De mon côté, que j’aie une envie de chocolat ou de melon d’eau, de chips ou de crème glacée, j’accepte ces envies et je tente de les satisfaire sans jugement. Ce sont des aliments que je me permets de manger comme n’importe quel autre aliment, enceinte ou pas. Oui, j’en ai envie plus souvent que d’habitude ces derniers temps, mais ça serait encore pire si je savais que j’y avais droit seulement pour une courte période de temps.

Tu ne penses pas ?


ÉTIQUETTES


Vous aimeriez aussi

Passeport grossesse

Passeport grossesse
Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Remplissez les champs requis*

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}